Agenda

La famille d'Avaugour et la chapelle de Rouallan


 

Il y a 500 ans

1522 La seigneurerie de Mauves

La Seigneurerie de Mauves est rachetée à François Tournemine de la Hunaudaye par Louis d’Avaugour de Kergrois et Jeanne du Cellier.

Un peu plus tard...

1632 - La chapelle de Rouallan

19 Janvier 1632 - Louis II d’Avaugour de Kergrois, petit fils du précédent, fonde la chapelle de Rouallan. Dédiée à Note Dame des Mésicordes, elle devient la chapelle seigneuriale de la famille.

C’est ainsi qu’en 1657, les cendres de Charles d’Avaugour, décédé à Lubeck en Allemagne furent ramenées à Mauves et déposées dans la chapelle. Alors  ambassadeur de France en Suède (nommé par le cardinal Mazarin en 1654), Charles fut aussi négociateur du traité de Wesphalie (1650).

 


Moines de Déols


2022 - Il y a 930 ans …

1092 - Les moines de Déols

C'est en 1092 que pour la première fois Mauves est cité dans un texte. Suite à différent avec l’évêque de Nantes, les moines de Déols (Chateauroux) pouvaient conserver les prieurés de Montrelais, Saint Géréon, Mauves et Indre, mais devaient restituer à l’évêché de Nantes, Saint Donatien acquis en 1004.

 


L’Etoile des deux Rives


2021 - Il y a 100 ans …

1921 - L’Etoile des deux Rives

C’est à cette date que prit naissance l’Etoile des deux rives, le premier club de foot à Mauves. Il fut créé par des jeunes de Mauves et de la Chapelle Basse Mer. Les joueurs étaient vêtus d’un maillot violet  avec une étoile orange sur le côté gauche. Les matchs se jouaient dans un pré sur le bord de la route de Thouaré, à coté du rond-point actuel. Le club durera jusqu’en 1925. 

Le Club de la Saint Denis de Mauves prendra la suite fin 1926.

 

Photo de droite : Albert TULLEAU (Cliquez pour agrandir)

 


Nom de la commune


2021 - Il y a 480 ans …

1541 - Nom de la commune

C’est à cette date que l’on mentionne pour la première fois «Saint Denys de Mauve», en vieux français dans un document.

Quant au patronage de Saint Denis à Mauves, on le trouve dès 1287 dans un pouillé du diocèse de Nantes  «Sancti Dyonisii de Malvâ», en latin.

Photo de droite: Saint Denis (Cliquez pour agrandir)


Commission des retraites


 

2021 – Il y a 110 ans …

26 Mars 1911 – Commission des retraites

Création à Mauves d’une commission des retraites ouvrières  et paysannes. 200 foyers sont concernés.

Photo de droite : (Cliquez pour agrandir)


Le presbytère


 

2021 - Il y a 320 ans…

1701  - Le presbytère

C’est à cette date que fut achevée la construction du presbytère. Le curé de l’époque s’appelle Jean-Baptiste Lorier. A la révolution, le presbytère fut vendu comme bien national. C’est le citoyen Jean-Louis Fleury qui le rachète. En 1806, celui-ci le revend à Elisabeth de Valleton, qui en fera lègue à la mairie par testament olographe en 1809. La commune en est toujours propriétaire depuis cette date.

 Photo de droite : L’église et le presbytère (Cliquez pour agrandir)


La Loire en crue


 2020 - Il y a 110 ans …

 2 Décembre 1910 - La Loire en crue

 Le 2 décembre 1910, la Loire venait de se manifester par une crue record. A  la suite de pluie torrentielle à l’automne 1910, la Loire s’éleva à un niveau jamais atteint et  dépassait la crue record de 1856. Dès novembre, les agriculteurs de la vallée avaient anticipé la crue, en rentrant le bétail et le foin sur les hauteurs. Et au soir du 2 décembre, la levée de la Divatte a cédé.  A Mauves, le quartier du Port tout entier se retrouva sous les eaux.

 

Photo de droite : La Loire est arrivée au bas du « Chemin pavé » (Cliquez pour agrandir)


Manque d'eau


2020 - Il y a 120 ans …

4 Novembre 1900 - Manque d’eau

Le puits de la place de l’église arrive à une profondeur de dix mètres et l’eau n’est pas encore en abondance pour les besoins prévus. Le conseil décide de creuser de deux mètres supplémentaires (conseil municipal).

 Photo de droite : La place de l’église  (Cliquez pour agrandir)


Victor Fleury, maire de Mauves


 

2020 – Il y a 150 ans …

2 septembre 1870 - Victor Fleury, maire de Mauves

Victor Fleury est élu maire de Mauves. Originaire du Nord, il est homme d’affaire à Paris. Il avait épousé en 1860 Mathilde Verne, sœur de Jules Verne. Lee couple réside au château de la Droitière. Il sera maire de Mauve de 1870 à 1874 et 1876 à 1884. Il décèdera à la Droitière le 23 octobre 1886, à l’âge de 58 ans.

Photos de droite : Victor Fleury et le château de la Droitière  (Cliquez pour agrandir)


Pont repeint & Avenue Jeanne d'Arc


 

2020 - Il y a 110 ans…

3 juillet 1910 - Pont repeint et avenue Jeanne D’Arc

Le pont sur la Loire est repeint.

Il est décidé que l’avenue de la gare s’appellera désormais « Avenue Jeanne d’Arc » (Conseil municipal).

Photo de droite : L’Avenue de la Gare  (Cliquez pour agrandir)


Occupation allemande


2020 - Il y a 80 ans …

19 Juin 1940 - Occupation allemande

Le maire de Mauves, Louis Ripoche signale que les troupes allemandes sont entrées dans la localité, ce jour à 12h45, qu’une colonne a fait l’attaque du pont et que les troupes françaises avaient sauté deux travées au centre du pont. Après quelques coups de feu échangés de part et d’autre, tout était à nouveau calme à 18h00.

 Photo de droite : Les allemands place de l’église  (Cliquez pour agrandir)


Le pont de Mauves dynamité


 

2020 – Il y a 80 ans…

15 Juin 1940 – Le Pont de Mauves est dynamité

Peu après le début de la guerre 39-45, c’est la débâcle. L’armée française fuie. Tout est bon pour retarder l’avancée de l’occupant qui se rapproche. A Mauves une section de tirailleurs sénégalais et marocains accompagnés d’un groupe du génie de l’armée française avaient pris position au passage à niveau du pont de Mauves et procédèrent au minage de deux travées de cet ouvrage.

Photo de droite : Le pont dynamité  (Cliquez pour agrandir)


La commune s'agrandit


2020 - Il y a 190 ans ...

 16 Mai 1830 - La commune s’agrandit

Le conseil municipal approuve la rectification de monsieur le géomètre du cadastre, rattachant à Mauves, les villages de la section cadastrale du Marais. A savoir les villages : de la Croix, le Marais, la Drutière, la Potinarderie, Le Mortray, la Duhasière, la Citrie et la petite Chesnaie qui dépendaient auparavant de la commune du Cellier. (Conseil municipal).

Photo de droite : La cote de la Seilleraye  (Cliquez pour agrandir)


Premier maire de Mauves


 

2020 – Il y a 230 ans …

1790 – Premier maire de Mauves

 

Les premières élections municipales

A partir de 1790, les premières municipalités se mettent progressivement en place. Sont appelés à voter, les citoyens actifs, c’est à dire les hommes âgés d’au moins 25 ans, résidants dans la commune et payant l’équivalent de trois journées de travail en contribution direct. Le suffrage n’est donc pas universel mais dépend de la situation de la fortune des habitants. Les électeurs doivent élire successivement le maire, le procureur de la commune chargé de veiller à l’intérêt général et au respect des lois, les échevins appelés aussi officiers municipaux puis enfin, les conseillers ordinaires ou notables. Les élections ont lieu en Février 1790.

A Mauves, le Maire est Monsieur Urbain Trébillard de la Relandière. Joseph Perchais est procureur. Pageaud, Briand, Marchais, Maisonneuve et Mabit sont officiers  municipaux. Michel est secrétaire gréffier.

Urbain Trébillard de la Relandière

En voie d’anoblissement, sa demande est trop récente pour qu’il soit admis dans l’ordre de la noblesse, et siège donc au tiers état. Trébillard se donne le titre d’écuyer (titre réservé au noble). Il participe à la rédaction du cahier de doléance. Déçu de ses espérances sociales, il épouse la cause de la révolution. Second contribuable de la commune avec 84 livres au titre du vingtième et 10 livres et 10 sols pour la capitation. Il a cinquante-quatre ans, quand il est élu premier maire de Mauves, de 1790 à 1792.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des contenus de plateformes sociales et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus